Logo de la demeure.

Notre histoire

La Demeure - Guingamp

18e siècle

Sans avoir de renseignements fiables sur la date précise de construction de la Demeure, nous pouvons malgré tout retenir le 18 ème siècle grâce à certains éléments comme la forme arrondie des fenêtres du toit ou encore le style classique du bâtiment dans son ensemble.

 

Très vraisemblablement construite à l’emplacement de 2 maisons plus anciennes, La Demeure fut, au fil du temps, enrichie par ses différents propriétaires de nombreuses dépendances, le plus souvent destinés aux domestiques et aux services.

 

Le domaine était vaste et comprenait des terrains en dehors des remparts, des portions de fortification comme la tour dite « Tour de La Fontaine ».

 

Le premier propriétaire était membre de l’illustre famille DE GASPERN, possèdant une prestigieuse charge héréditaire de Sénéchal.

 

À sa mort en 1658, il laisse 3 enfants en bas âge qui ne pouvant assumer la fonction qui leur incombait la revende en 1763 à Bertrand LEBRUN, commerçant très fortuné, 5 ans plus tard il épousera la fille du Sénéchal décédé et nous présumons que la dote était cet Hôtel Particulier. Les héritiers s’y succèdent.

 

Pendant la Révolution, une partie des habitants de l’hôtel particulier sont emprisonnés et un inventaire des biens de la famille est réalisé pour un partage entre La République et les héritiers.

 

Cet inventaires donne un aperçu de l’immense richesse contenue dans l’Hôtel particulier, un clavecin, 3 chaises à porteur, des robes, des chapeaux…

Aujourd'hui

Aujourd’hui la Demeure est une « pension de famille ». J’ai la chance d’y habiter et d’y recevoir des hôtes pour dormir et ou manger, j’en suis la cuisinière et je suis accompagnée par Louise , Anwar et Léa pour gérer les 10 chambres et suites, le restaurant et le salon de thé Sidonie (Sidonie est le prénom de mon arrière Grand-mère).

1992

Nous avons fait l’acquisition de La Demeure en 1992 et la rénovons avec bonheur en famille depuis cette date ! Ma grand-mère et moi étions et sommes passionnées de cuisine, nous avons ouvert le restaurant ensemble en 2009, elle avait alors 89 ans et c’est son talent qui nous a permis de nous lancer !

1877

À la mort de Charles, ses 5 enfants louent la Demeure puis la vendent à la famille De Boisboissel. La Demeure est de nouveau vendue en 1877, à un notaire, Maitre Mahe Ville Blanche dont la femme est une cousine de la famille De Gaspern. La Demeure est ensuite séparées en 2 locations distinctes, les portes sont condamnées (on peut encore les deviner à l’emplacement de certains placard profonds) et la gendarmerie qui désirait ce logement depuis longtemps à cause de ses écuries devient locataire. Les deux parties sont vendues à la famille Julienne au 20 ème siècle. Le jardin est fractionné en 4 parcelles destinées aux 2 maisons initiales ainsi qu’a 2 maisons construites en 1954. L’une dispose dans son jardinet de la tour de La Fontaine.

1877

À cette occasion, Charles De Gaspern réussi à reprendre possession de La Demeure et habiter y jusqu’en 1815.

Le g et le k forgés dans les appuis de fenêtre datent surement de cette époque ou Charles de Gaspern, et son épouse Louise de Kersauzon durent effectuer quelques réparations suite aux dégradations des troubles de la Révolution.

1798

À la mort des occupants en 1798, la Demeure est mise sous scellée et La République en réclame la propriété tout au moins partielle, tous les innombrables éloignés héritiers se font alors connaître… Le partage s’annonce donc délicat, la République en accord avec les héritiers décident donc de la mise en vente aux enchères du contenu de La Demeure.